• L'emploi du temps de la classe ne permet pas, loin s'en faut, de faire beaucoup de programmation. Néanmoins, la fin de l'année peut être très propice à ce genre d'activité du fait de son côté ludique et rare. J'ai donc voulu, dans cet article, lister un ensemble de pistes afin d'être très vite opérationnelle pour proposer à des élèves de rentrer dans la programmation d'un robot, par le biais de la recherche.

     

    Dash Challenge : des propositions de défis pour associer recherche et programmation de robot en classe                         Dash Challenge : des propositions de défis pour associer recherche et programmation de robot en classe

    Voici donc quelques idées glanées de-ci, de-là, améliorées ou inventées pour construire des projets autour du robot avec mes élèves. Les défis sont des moteurs essentiels pour animer des séances de programmation basées sur la recherche.

    - Dash part en mission sur une planète inconnue.

    Comment communiquer avec lui ? Comment rejoindre la base ? Ce défi est proposé dans le manuel "1,2,3 codez" de La main à la pâte. On peut imaginer des défis avec des missions pour aller chercher des ressources (plus ou moins variées, plus ou moins accessibles, selon une certaine quantité, en un temps limité), de manière répétée (boucle), selon un certain ordre ...

    - Dash trace des figures géométriques.

    Faire parcourir au robot Dash un carré. A chaque tournant, le faire crier de joie et allumer ses lumières. 

    Faire parcourir à Dash un rectangle de 100 cm de périmètre (et proposer plusieurs solutions).
    Variable : Dash doit contourner des objets en formant un rectangle. Les élèves doivent alors définir les dimensions du rectangle nécessaire.

    Ce défi permettra de mettre en évidence l'intérêt de la boucle de programmation.

    A noter qu'avec un accessoire particulier, le robot peut "tenir" un crayon et écrire en avançant. On peut donc travailler à reproduire/tracer différentes figures. Et réfléchir aux angles, à leur mesure. Avec Dash, on peut modifier la variable "degré" pour tracer les angles nécessaires.

    - Dash tond, Dash aspire, Dash nettoie.

    Définir un rectangle (de gazon par exemple) et demander au robot de passer, une fois, partout ! Comme un robot tondeuse ou un robot aspirateur ! On pourrait aller plus loin en positionnant des objets à éviter dans le rectangle et chercher comment s'assurer que le robot passe bien partout. Un vrai défi de recherche !

    - Dash place des objets à des endroits précis comme un bulldozer.

    Définir un carré avec du scotch épais (80 cm x 80 cm). Disposer à l'extérieur du carré des bouteilles en plastique que le robot Dash va devoir pousser à l'intérieur. Demander aux élèves de programmer le robot de manière à ce qu'il mette les bouteilles au centre du carré (ou à un endroit précis à définir). On peut aussi nettoyer le carré et enlever des objets en les poussant en dehors de l'espace défini ...

    - Dash s'essaie à un circuit de Formule 1 ou participe à une course sur une patinoire.

    Tourner en rond dans un circuit ovale comme une formule 1. A l'infini.

    -Dash est "enfermé", entouré de murs et cherche la sortie.

    Trouver la sortie d'un labyrinthe, quel que soit le labyrinthe. Ce devrait être le prochain défi que je proposerai à mes élèves de CM2 pour mettre les élèves en situation de recherche. Je ne suis pas sûre d'avoir la solution ...

    - Dash présente un spectacle.

    Le robot Dash peut faire le présentateur ou le journaliste : imaginez qu'il débarque sur scène, dit bonjour à tout le monde, bouge ou danse, se présente et présente le spectacle à venir. Effet garanti !

    Dash peut aussi être journaliste : il peut être programmé pour poser des questions à un élève ou y répondre ... Une manière originale et ludique de présenter un exposé.

    - Dash invente une nouvelle danse.

    Inventer une chorégraphie pour le robot - sur un temps défini - avec sons et lumières - et la filmer. Définir la piste de danse et demander aux élèves d'inventer une danse, avec des enchaînements de mouvements répétés, des changements de direction ... Prévoir une musique. (Deux variables : la durée et la surface de la piste ). On peut aussi utiliser une boucle infinie (Repeat forever).

    - Dash se transforme en guide touristique.

    Il évolue sur une carte, le long d'une rue ou sur le plan reproduit d'une ville, et présente différents monuments ou lieux intéressants.

    - Dash cherche et trouve quelqu'un.

    Dash appelle une personne. La personne lui répond. Il doit alors la retrouver au son de sa voix et se diriger vers elle. Ceci est possible avec le bloc "aller vers la voix".

    Ces activités nécessitent une organisation en groupe de travail :

    Le travail en robotique se prête bien au travail en groupe. Il faut alors coopérer, réfléchir aux différentes étapes du projet et au rôle/métier de chacun.
    - Celui (ou ceux qui ...) qui prépare/étudie le terrain (dessin d'une carte/prise de mesures).
    - Celui qui supervise le bon déroulement en temps réel.
    - Celui qui écrit/réfléchit au programme.
    - Celui qui programme.
    - Celui qui prévoit les textes et les enregistrements.
    Tous ces postes nécessitent communication et coordination.

    Il y a de quoi faire ! Pour ma part, je vais commencer par le labyrinthe. En espérant que cela ne soit pas trop ambitieux. 

    Je mettrai régulièrement à jour cet article au fil des idées de défi rencontrées ...


    votre commentaire
  • Le code, la programmation, la robotique font désormais partie des programmes de l'école primaire. Après avoir longuement étudié la question, j'ai décidé de sauter le pas et de monter un projet avec un robot. Mon choix s'est porté sur le robot Dash.

    Un robot dans la classe : le robot Dash

    Voici les points essentiels qui ont déterminé ce choix : 

    Un robot dans la classe : le robot Dash- Dash fonctionne avec une application gratuite ("Blockly for Dash et Dot") disponible sur les iPads de la classe. Elle permet de le commander à distance. Cette application fonctionne avec des blocs de programmation visuels déplaçables comme pour Scratch. Le fonctionnement du robot est extrêmement simple.
    Il existe deux autres applications que je n'ai pas encore testées : "Wonder for Dash and Dot" et "Path for Dash and Dot". Dot est un deuxième robot non mobile pour jouer avec ou agir sur Dash. Dash fonctionne sans Dot.

    Le robot Dash correspond parfaitement à l'équipement dont nous disposons : un iPad par élève. Cet équipement élimine malheureusement le robot Thymio, très intéressant, mais qui ne dispose actuellement pas d'application de programmation iPad. 


    Un robot dans la classe : le robot Dash

     

     

    - le budget pour acquérir Dash est raisonnable et peut être supporté par la coopérative.
    Un robot unique pour la classe est suffisant puisque chacun peut programmer sur sa tablette. Le robot est donc simplement sollicité pour valider collectivement une proposition et motiver les élèves.



    - Dash est un robot bien sympathique ce qui ne gâche rien. Il peut, en plus des classiques mouvements, allumer différentes lumières, de différentes couleurs, parler et émettre des sons pré-enregistrés ou à enregistrer,  danser ... Il avance de 10 cm en 10 cm et tourne selon l'angle souhaité formulé en degrés. Sa vitesse peut aussi être paramétrée. Il peut bien sûr détecter les obstacles. Il peut être doté d'accessoires et tenir un crayon par exemple.

     

    Un robot dans la classe : le robot Dash

    Petit inconvénient : l'application est en anglais (mais en CM2 cela ne pose pas trop de problème, les enfants apprennent vite. Cela donne du sens et renforce l'apprentissage de cette langue). 

    Pour gommer cet inconvénient, j'ai quand même produit un document listant les actions des blocs de programmation et donnant la traduction en français des commandes de Blockly pour Dash. Ce document est à distribuer aux élèves pour faciliter la programmation et sera d'ailleurs collé dans leur cahier d'anglais.

     

     

    Télécharger « DashCommandesTomPouce.pdf »

     

     

     

    Déroulement des séances :

    Avant de proposer des séances de robotique à mes élèves, je leur ai proposé deux séances sur le site "code.org". (Voir ICI un ancien article.) Cet entraînement a été poursuivi à la maison avec les codes élèves pour ceux qui le souhaitaient.

    Le jour où le robot est arrivé en classe, les élèves ont pu essayer l'application (glisser et déposer les blocs de programmation). Le fonctionnement de l'appli est le même que l'interface de "code.org". Ils ont le robot évoluer, s'allumer, parler, danser ... 

    Ma séquence robotique s'inscrira dans un ensemble qui s'inspire de quelques séances du livre "1,2, 3 codez" de La main à la pâte.

    Séance 1 : Comment diriger un véhicule à distance ? Il s'agit d'écrire des instructions pour emmener le robot d'un point donné à un autre lors d'une mission d'exploration sur une autre planète. (Fiche 28 - 1,2,3 codez). Il s'agit d'une activité débranchée.

    Séance 2 : Appliquer le même parcours à notre robot en utilisant l'application Blockly et la fiche d'aide pour les commandes en anglais.

    Séance 3 : Comment encoder un message avec des nombres ? Les élèves travaillent sur l'élaboration d'un tableau de correspondance entre lettre et nombres. (Fiche 29 : encoder et décoder un message)

    Séance 4 : Comment coder des informations en binaire ? Seuls les nombres 0 et 1 sont disponibles pour envoyer des messages. (Fiche 30 : coder les éléments d'une liste en binaire)

    Séance 5 : Comment encoder et décoder un message en binaire ? (Fiche 31)

    Les séances suivantes tourneront autour de défis pour le robot Dash (article en préparation).

    Le plus : une communauté d'utilisateurs 

    Un robot dans la classe : le robot DashSur le site Wonder Workshop, chacun peut créer son profil enseignant et accéder à des ressources : fichier "blockly gallery prints" pour disposer d'étiquettes correspondant aux commandes de l'application, fichier pdf du guide pour démarrer et même des scénarios de premières leçons pour la classe.

    Les pistes de travail sont nombreuses.

    Ce robot peut tenir un crayon : il peut donc reproduire des figures géométriques dont le tracé sera pensé, écrit et programmé. N'oublions pas qu'il tourne selon un angle donné en degrés.

    Ce robot peut parler, c'est à dire qu'on peut lui faire dire ce qu'on veut en enregistrant au préalable du texte. Un potentiel à exploiter qui va beaucoup plaire à mes élèves ! Pourquoi ne pas lui faire dire un exposé ? ou répondre à des questions selon un scénario précis ?

     


    votre commentaire
  • Voici un excellent site pour initier facilement nos élèves au code informatique. Chaque élève ou groupe avance à son rythme sur un parcours de 20 exercices. Il s'agit de faire avancer l'oiseau de Angry Bird de 2 pas, 3 pas, le faire tourner à droite ou à gauche, lui faire répéter un ensemble de mouvement ... pour attraper son ennemi, le vilain cochon.

    Il s'agit de l'heure de code sur le site code.org.

    L'enseignant peut s'enregistrer sur le site pour gérer ses élèves : on peut alors pendant l'activité voir l'avancement de chaque élève ou groupe.

    Dans la page de l'enseignant / Comptes et progrès des élèves / Section ..... : on peut créer des groupes ( par exemple élève ou groupe 1 pour iPad 1 ...). Un lien et un mot de passe sont générés automatiquement. On peut imprimer ce lien et ces mots de passe : voir tout en bas du tableau des élèves.

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique