• Les nouveaux livrets : le LSU, retour sur expérience

    Je viens de donner mes livrets à mes élèves. Je les ai préparés sur Edumoov et après avoir hésité à donner le LSU ET le bilan de compétences généré par cet éditeur, j’ai finalement opté pour ne donner que le LSU. C’est le livret obligatoire, celui qui doit rester, celui qui sera archivé et transmis au collège.

    J’ai donc fait confiance à la moulinette Edumoov pour générer ce livret à partir des 30 évaluations que j’avais rentrées depuis quelques semaines déjà. Mais je me pose la question :

    Que m'apporte réellement un éditeur privé par rapport à l'application ministérielle sur Arena ?

     

    Comment fonctionne le nouveau livret ?

    Le LSU fonctionne par domaine et sous-domaine. Chaque sous-domaine (ou domaine) est évalué et a droit à une note, sous forme de croix. En tout, il peut y avoir 20 notes au maximum (je crois) pour un même livret.

     La croix correspond à une notation sur une échelle de quatre :

    - objectifs non atteints,

    - objectifs partiellement atteints,

    - objectifs atteints,

    - objectifs dépassés.

     

    Voyons ça de plus près :

    En Français, 4 sous-domaines donc 4 notes :

    • Langage oral
    •  Lecture et compréhension de l’écrit
    • Ecriture
    • Etude de la langue (grammaire, orthographe, lexique)

     

    En Maths, 3 sous-domaines, donc 3 notes :

    • Nombres et calcul,
    • Espace et géométrie
    • Grandeurs et mesures

     

    En EPSSciences et TechnoHistoire-Géo,et EMC (Education Morale et civique), 1 note chacun,

     En langue vivante, 6 sous-domaines (!) donc 6 notes possibles,

     En Education artistique, 3 domaines donc 3 notes, pour séparer :

    • les Arts plastiques (on ne dit plus Arts visuels ?)
    • l’Education musicale et
    • l’Histoire des arts.

     

    Je me fais la remarque :

    - qu’il aurait été souhaitable que la numération et le calcul soient coupés en deux sous-domaines,

    - que l’évaluation en Langue vivante est très précise (6 notes) par rapport au Français où la grammaire, l’orthographe et le lexique sont noyés ensemble sous une seule note.

    Et que peut-être ce livret est plus un livre de collège qu’un livret de primaire ...

     

    Un logiciel privé : avantage ou non ?

    Maintenant que je suis allée au bout de la démarche, j’ai un peu plus de recul sur le travail effectué et le résultat obtenu. Je pensais, vraiment, au départ, imprimer le bilan périodique Edumoov.

    Il faut dire qu'au début de la semaine dernière encore, nous n'avions aucune idée de la tête de l'interface de saisie de l'Education Nationale pour le LSU, car le paramétrage des périodes et la synchronisation des élèves n'avaient pas encore été faits dans notre école. Donc je m'étais engagée dans le processus Edumoov pour être tranquille et finir mes livrets dans les délais impartis.

    Je prends le temps maintenant, après les avoir rendus, de me pencher sur la base officielle. Et je trouve qu'elle n'est pas si mal.

    Les nouveaux livrets : le LSU

    Il faut, comme dans Edumoov, saisir le contenu des domaines ou sous-domaines. Sur l'interface nationale, il y a une aide à la saisie très rapide, déjà triée par sous-domaine, qui permet de trouver les libellés de compétences. Mais on peut aussi écrire ses propres intitulés.

    Les nouveaux livrets : le LSU

     

    Dans l'aide qui reprend des éléments de programme, il est bien rappelé que  : La proposition de connaissances et de compétences n'est qu'informative et chaque élément peut-être modifié ou complété par l'utilisateur.

    Les nouveaux livrets : le LSU

     

    Les éléments de programme ne sont pas si nombreux que ça : trois en général, aucun en Sciences et Histoire et géographie ... Donc chacun est libre de mentionner ce qu'il veut.

    Au final, la saisie collective des éléments du programme est assez rapide, plus rapide que la saisie des évals dans Edumoov où il y a beaucoup de fenêtres à paramétrer.

    Voici le résultat, en noir et blanc :

    Les nouveaux livrets : le LSU

     

    Ci-dessous version Edumoov :

     

    Les nouveaux livrets : le LSU, retour sur expérience

     

    D'ailleurs, je cherchais où mettre les compétences transversales de comportement, je viens de les trouver, sur Arena, dans le domaine EMC :

    Les nouveaux livrets : le LSU

    Et cela me paraît tellement simple ...

    Pour conclure, l'aspect technique du livret est finalement très simple sur l'application officielle.

    La difficulté réside plutôt dans la notation mais chaque note englobe tellement d'éléments que je pense que cela est relativement évident : Un enseignant connaît bien ses élèves et est tout à fait capable d'évaluer rapidement ses élèves selon ces quelques notations (Français et Maths : 7 notes). Je serais d'ailleurs curieuse de savoir si ces notes vont beaucoup évoluer au cours de l'année ...

    Je peux mentionner un petit plus d'Edumoov : faire apparaître un petit curseur coloré pour chaque élément du programme, un petit plus, pour plus de précision dans ces notes trop globales ... Je ne m'en suis pas servie, ne sachant où le paramétrer : en fait, ce paramètre se met au moment de générer les livrets, il suffit de cocher "afficher un indicateur de progrès".

    Conclusion

    Je ne sais si je vais encore me servir d'Edumoov ... Rentrer 30 évaluations a été "fastidieux" - mais les livrets ce n'est jamais une partie de plaisir - . J'ai fait quelques erreurs (une compétence en double) et j'ai dû modifier en "forçant" une note : "oral", évaluée en "dépassés" pour de nombreux élèves. Sur trois notes "oral", je leur avais mis un "Très bien" en poésie, il l'a emporté ...

    Mes évaluations seront, je pense, à nouveau relevées sur papier, en organisant bien mon "cahier de notes" par domaines et sous-domaines, conformes au LSU.

    Quant aux appréciations, leur saisie élève par élève sur l'application nationale sur Arena est bien plus simple que sur l'interface privée et immédiatement lisible.

    Dernière remarque : Toutes ces appréciations, cela correspond bien au collège, où chaque professeur doit avoir une case pour mentionner son appréciation. Je continuerai certainement à faire une appréciation générale (et complète) d'enseignante du primaire (un professeur = une appréciation).

     

    Pour ceux qui n'ont pas fini, courage! A vos livrets !

     

     

     

    « TACIT : programme d'entraînement en compréhension de texteTableaux de conjugaison »

  • Commentaires

    10
    Samedi 10 Décembre 2016 à 21:24
    Je trouve ton article et les commentairex très intéressants. Par contre, ton activité d'evaluationspeut elle corespondre à l'utlisation du lsu officiel car perso, la souplesse d'edumoov me permet d'avoir une personnalisation plus importante des livret (tous les eleves ne passant pas la même eval au même moment ) merci pour ton retour
      • Samedi 10 Décembre 2016 à 22:38

        Si je comprends bien ce que tu me dis, tu ne veux pas les mêmes évals pour tous ... sur l'appli LSU  tu peux saisir collectivement les éléments de programme pour gagner du temps mais aussi choisir de modifier chaque élément de programme (donc éval) en allant directement sur le bilan de l'élève. c'est d'ailleurs là que tu peux aussi écrire toutes les appréciations. Le livret de chacun peut donc être à la carte. J'espère avoir répondu à ta question. @ plus

    9
    Samedi 10 Décembre 2016 à 20:13
    Tom Pouce, ça était du gâteau pour les éditer, pour l'instant les parents n'ont pas de code d'accès mais je pense qu'à long terme, cela devrait être possible. Ensuite, je les ai rendus et à ce jour aucun retour, les enfants me disent que les parents étaient contents de lire leur livret.... Voilà, à suivre...
      • Samedi 10 Décembre 2016 à 22:33

        Merci pour ce retour BigBoom. Appli LSU la prochaine fois pour moi ... je pense que Sagebooker est convaincue aussi si l'appli fonctionne dans son académie ...

    8
    Samedi 10 Décembre 2016 à 10:45

    Alors en fait,ici c'était Arena avant, (encore l'année dernière) et il n'y avait que deux trois applis dessus. Le portail métier, c'est un nouveau truc où on trouve tout tout tout y compris les circulaires en cours, etc.. Mais pour avoir discuté avec des copines dans d'autres académies, c'est encore différent ailleurs, lol et le portail métier comme le mien, c'est du passé déjà ailleurs. Même pas fichus de nous faire du national sur tout ça ;-)

    et pour les notes, OK... je "note" alors... mais j'ai bossé 15 ans dans le second degré, et je fais une énorme différence entre noter en fonction d'un barème seulement sur des évaluations comme les collègues PLC, et les observations que je fais tout le temps du boulot de mes élèves en individuel, en groupe, en collectif pour arriver à dire ensuite à partir de nombreux critères et de nombreuses observations et quelques évals complémentaires à quel niveau de compétence un élève est arrivé ;-) Du coup, perso, je n'appelle pas ça "noter" du tout. Et comme, avec une différenciation correcte, on est au plus près de ce que chacun peut faire dans sa propre zone de développement, on est loin d'une idée de note. Mais on parle bien de la même chose ^^

      • Samedi 10 Décembre 2016 à 13:01

        C'est ce que je pensais. Personne n'aime le mot "note" et pourtant ... En relisant des docs Eduscol, j'ai vu que pour le LSU, le mot est "positionnement" ... Merci pour ton commentaire, @ plus.

    7
    Samedi 10 Décembre 2016 à 10:34

    Intéressante ton analyse... perso après hésitations entre edumoov et arena, j'ai opté pour arena et je ne regrette pas,  je peux dire que le remplissage des livrets a été agréable, exécuté en temps record et je me suis même payée le luxe de mettre des observations intermédiaires. Cependant comme toi, je regrette que pour l'étude de la langue tout soit ensemble alors que pour l'anglais il y ait autant de d'items évalués séparément, ce n'est pas très logique. Ensuite, j'aurais bien voulu choisir la police et sa taille. Enfin, la désignation des objectifs me dérange un peu : j'aurais préféré qu'il n'y ait qu'objectif atteint et pas  dépassé...

      • Samedi 10 Décembre 2016 à 12:56

        C'est sûr que cet "objectifs dépassés" doit s'accompagner d'une vision totalement nouvelle de l'évaluation. Il est assez dérangeant. Pour ma part, j'ai décidé que mes "tb" ou "A" seraient transformés en objectifs dépassés ... En fait, je crois même que c'est la seule chose à faire. Mais pour l'oral, du coup, toujours difficile à évaluer, j'ai mis davantage d'objectifs atteints et peu de "dépassés" ...

        Il y a matière à discuter sur ce livret. Mais, comme tout le monde, je ne savais pas comment faire, je sentais qu'il y aurait des buggs, je n'imaginais pas faire sauter le livret de fin d'année mais plutôt devoir en faire deux (ce que j'ai fait). J'ai donc choisi Edumoov (merci quand même car aujourd'hui tout est fait) et je pense que je me suis compliqué la vie. J'ai construit un bilan périodique détaillé, comme l'année passée, avec plein de compétences, pour le transformer en Bilan LSU qui ne fait pas dans le détail. Et pour cela, j'ai dû attribuer à mes évals des domaines et des intitulés de connaissances, ce qui est long.

        As-tu pu éditer tes livrets sur l'appli LSU officielle ? Les parents ont un code d'accès ?

        Je me demande quelle va être la réaction des parents d'élèves face à un livret aussi succinct. Suivant leur réaction, je leur donnerai peut-être le livret périodique Edumoov (généré en un clic) forcément beaucoup plus détaillé ... en ligne, avec le code d'accès famille.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Vendredi 9 Décembre 2016 à 23:05

    Merci Sagebooker pour ce complément d'information. Arena est le nom de notre portail "métier". A partir d'Arena, on a accès à diverses applications pro (M@gistère ...) comme vous, j'imagine.

    Pour l'édition du livret, je ne suis pas allée aussi loin dans mon test de la plateforme ministérielle. J'ai l'impression qu'il faut verrouiller le livret afin d'avoir le bouton "éditer" actif, mais peut-être que je trompe. Je ne sais pas. Nous n'avons eu aucune formation, et c'est sûrement le cas de tout le monde ...

    Pour les notes, je n'ai pas compris ta remarque. Pour moi, A, AR, ECA, NA ou 1,2, 3 et 4 sont des notes.

    5
    Vendredi 9 Décembre 2016 à 19:08

    Il est sur Arena chez vous ? Nous non, finito. C'est sur le portail métier. Et ailleurs, c'est ailleurs. Il n'y a toujorus pas une académie qui fonctionne pareil.
    Le gros avantage des éditeurs privés ? Ils sont prêts.

    Le LSU jusqu'à mercredi soir dernier chez nous n'était toujours pas éditable... très pratique pour imprimer quelque chose à remettre aux familles.


    D'autre part, les éditeurs privés seront compatibles au printemps, et c'est seulement en fin d'année scolaire que le LSU officiel est à remplir obligatoirement : pour les fins de cycle 2 et pour tous les élèves qui quittent l'école (dont les CM2).

    Enfin, sur le contenu c'est exactement pareil, entre Edumoov et le LSU pour moi. Mais je ne note jamais mes élèves, ceci explique cela. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :